Entre les Vignes

COUV.-Entre-les-vignes_EP-683x1024Depuis plusieurs années, Jacques ORHON collige des histoires et des anecdotes qu’il a vécues autour du vin. Voilà 50 ans qu’il est en contact avec, et qu’il réalise combien il est universel et comporte une grande part d’humanité. Il raconte dans son livre comment tout a commencé pour lui. Il nous livre ses impressions, et ses rencontres avec des gens parfois connus, souvent inconnus, mais qui ont influencé sa vie d’homme du vin.Il nous fait part, sans complaisance, de ses réflexions sur la divine boisson, sa place dans la société, et n’hésite pas à prendre position et à mettre le tout dans une juste perspective. Il nous invite à faire la part des choses, et à travers ses expériences et ses aventures sur la planète-vin, il nous explique qu’il n’y a sans doute pas de hasard, peut-être des coïncidences.

Il souligne à la fois l’importance de ne pas se prendre au sérieux, et le principe que le vin ne doit pas être élitiste, qu’il est fait pour le plaisir de partager, en toute convivialité, avec gourmandise et sensualité.

Avec sa soif d’apprendre et son optimisme habituel, il nous emmène de son coin de France où il est né, jusqu’à Bordeaux, Chinon, l’Alsace, en passant notamment par Paris, le Périgord et les bords de la Méditerranée. Mais on voyage aussi de Moscou au Japon, en s’arrêtant entre autres en Autriche, en Argentine, en Nouvelle-Zélande, au Portugal… et au Québec où il a choisi de vivre, et où l’on découvre avec lui les débuts et l’évolution de l’intérêt des Québécois pour le vin. Que ce soit en Sicile, en Camargue, en Croatie, dans les Corbières ou à Santorini, Jacques ORHON nous rapporte des faits vécus dont il tire des leçons de vie.

À travers ses 21 histoires dans lesquelles la beauté et le drame se côtoient parfois, on découvre avec lui l’envers du décor et les coulisses du monde du vin avec un regard lucide et objectif, teinté d’un zeste d’ironie et d’une bonne pointe d’humour.